La Sélection, Tome 1 – Kiera Cass

8452504_orig.jpg

quatrième

Trois cent ans ont passé et les États-Unis ont sombré dans l’oubli. De leurs ruines est née Illea, une monarchie de castes.  Mais un jeu de téléréalités pourrait bien changer la donne.

Elles sont trente-cinq jeunes filles : la « Sélection » s’annonce comme l’opportunité de leur vie. L’unique chance pour elles de troquer un destin misérable contre un monde de paillettes. L’unique occasion d’habiter dans un palais et de conquérir le coeur du prince Maxon, l’héritier du trône. Mais pour America Singer, cette sélection relève plutôt du cauchemar. Cela signifie renoncer à son amour interdit avec Aspen, un soldat de la caste inférieure. Quitter sa famille. Entrer dans une compétition sans merci. Vivre jour et nuit sous l’oeil des caméras… Puis America rencontre le Prince. Et tous les plans qu’elle avait échafaudés s’en trouvent bouleversés…

extrait

Maxon me conduit vers un banc et je m’assieds. Il s’installe face à moi, le dos tourné au palais illuminé. Il paraît hésiter quelques instants, puis il prend une profonde inspiration et se lance:

– Je ne comprends pas leur attitude. Je pensais mériter qu’on prenne quelques risque pour moi. Peut-être me flattais-je trop? De mon côté je prends aussi des risques innombrables. Ma déception est immense.

– Quels risques? Vous êtes chez vous, épaulé par votre famille, et nous nous plions à votre emploi du temps. Notre existence a été chamboulée du jour au lendemain quand la vôtre n’a pas changé. De quoi parlez-vous précisément?

– America, j’ai peut-être ma famille à mes côtés mais vous n’imaginez pas combien il est fâcheux que vos parents assistent à vos premiers pas amoureux. Pas seulement vos parents-le pays tout entier!

« Et vous vous pliez à mon emploi du temps? J’organise les troupes du pays, je rédige des lois, je prépare des budgets… sans aucune aide extérieur, et mon père se tient en retrait. Il se borne à corriger les erreurs que j’accumule par manque d’expérience. Et malgré toute cette charge de travail, je n’ai qu’une seule préoccupation, vous… la Sélection, je veux dire.

« Et vous avancez que ma vie est restée la même? Vous avez calculé mes chances de rencontrer l’âme soeur? Je dois m’estimer heureux si j’arrive à trouver une compagne qui sera capable de me supporter le restant de mes jours. Et si je l’avais déjà renvoyée chez elle parce que j’attendais une étincelle qui n’est pas venue? Et si elle s’apprête à me quitter à la première épreuve que la vie nous réservera? Et si je ne rencontre personne? Quelle solution me proposez-vous, America? »

mon avis

Oui, oui, oui j’ai encore été faible et j’ai tout d’abord craqué pour cette somptueuse couverture. Je me suis plongée rapidement dans cette aventure qui est un mélange d’émissions de téléréalité tel que Bachelor, le gentleman célibataire et une société divisée en plusieurs morceaux comme dans Hunger Games.

J’ai donc embarqué dans l’histoire aux côtés d’America Singer, une jeune et jolie femme aux cheveux de feu (roux) avec un caractère bien prononcé. Elle vit aux côtés de ses parents et de sa sœur May et de son petit frère Gerad, elle a de plus un grand frère, Kota, et une grande sœur, Kenna. La société dans laquelle vit America s’appelle Illéa, c’est une monarchie composée de huit castes. Plus on descend vers le huit et plus les personnes sont pauvres, ce qui me fait penser à Hunger Games.

Pour trouver une femme au prince Maxon, le royaume organise une “Sélection“ composée de 35 jeunes femmes. America Singer en fait parti, elle participe à cette opportunité pour apporter de l’argent à sa famille et prendre du recul quant à sa relation amoureuse avec Aspen, un six. C’est un mélange de curiosité et d’appréhension qu’elle se lance dans cette aventure riche en émotions.

J’avoue avoir été emballé par le thème de cette dystopie mélangeant futur, royauté et jeux télévisés. J’ai apprécié découvrir Illéa ainsi que les 35 candidates convoitant le trône. Cependant malgré cette lecture agréable je dois dire que le livre passe trop vite au sujet concret, c’est-à-dire que dès le début on entre dans la “sélection“ ce qui donne l’impression de brûler des étapes à mon goût. J’ai surtout aimé les derniers chapitres qui sont composés de suspense, de charmes et d’intrigues. Je me lancerai dans la suite de cette saga car le thème me plaît et je veux en savoir plus sur le personnage de Maxon qui pour le moment est très mystérieux.

ma note

4

avis partenaires.png

la république des livres , les chroniques de la fraise , fifty shades darder , reading library

 

Publicités

4 réflexions sur “La Sélection, Tome 1 – Kiera Cass

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s