Red queen, Tome 4 : War Storm – Victoria Aveyard

« N’importe qui peut trahir n’importe qui. » Mare Barrow, Rouge dotée des pouvoirs des Argents, a eu tort de l’oublier. Après Maven, c’est maintenant Cal qui l’abandonne. Alors Mare se jure d’assurer, quoi qu’il lui en coûte, la liberté et la protection des Rouges et des Sangs Neufs. Et pour cela, quoi de mieux que de renverser une fois pour toutes le royaume de Norta ? À commencer par la couronne sur la tête de Maven…
Mais personne ne peut gagner seul une guerre : pour unir enfin les Rouges et vaincre Maven, Mare devra choisir avec soin ses alliés, invoquer toute sa puissance et embrasser son destin. Car ce combat les mettra tous à l’épreuve, mais tous ne survivront pas…

– Je suis une princesse, une reine, pas un chien qui va chercher un bâton.
– Bien sûr que tu n’es pas un chien, ma chère. Les chiens obéissent, eux.

IL S’AGIT DU 4ÈME TOME DE LA SAGA. LA CHRONIQUE PEUT
DONC CONTENIR DES SPOILERS SUR LES TOMES PRÉCÉDENTS.

Ce tome 4 se sera fait longuement désirer. J’ai même cru à un moment donné qu’il n’allait jamais voir le jour. J’avais hâte de découvrir le grand final de cette saga que j’aime énormément. Malheureusement, ce 4ème tome n’a pas répondu à toutes mes attentes.

Cal, le roi légitime de Norta a fait des choix politiques et stratégiques afin de remonter sur son trône qui lui revient de droit. Certains choix ne sont pas au goût de Mare. Leur relation va en pâtir. Certains de leurs ennemis vont s’allier à eux afin de combattre Maven, ainsi que son épouse Iris. La guerre approche, la Garde Écarlate est prête à verser son sang aussi rouge que l’aube afin de défendre ses droits.

Ce dernier tome a été très long à démarrer. Les 3/4 du roman sont constitués de discours politiques. Dans un sens, c’était très intéressant et instructif. Mais d’un côté, beaucoup trop lent et répétitif. J’ai fini par me lasser. Je me suis accrochée uniquement parce que c’est une saga que j’adore. Il aura fallu que j’atteigne les 190 pages pour commencer enfin à replonger dans l’action.

Dès qu’on passe les dialogues stratégiques, l’histoire devient enfin vraiment intéressante. On découvre les points de vue de plusieurs personnages ce qui apporte un vrai plus. J’ai beaucoup aimé découvrir Iris. C’est un personnage courageux et très famille. Je trouve son pouvoir impressionnant. J’ai eu un coup de coeur pour le personnage d’Evangeline que je haïssais pourtant au début de la saga. J’ai eu l’impression d’en apprendre plus sur les personnages secondaires.

Tout le long du récit, je me préparais à une guerre époustouflante et effrayante. J’ai apprécié une étape de la guerre qui était riche en action. Cependant, le grand final ne fut pas au rendez-vous pour moi. J’ai eu l’impression que l’auteur se défilait sur la fin. D’ailleurs, en est-ce vraiment une ? Je ne m’attendais pas à refermer cette saga que j’adore avec une sensation de rester sur ma faim.

RED QUEEN est une saga avec un univers très riche et des personnages profonds. On en vient à aimer les méchants et à ne plus forcément aimer les gentils. Malheureusement, j’ai été quelque peu déçue par ce dernier tome qui m’a fait espérer une guerre explosive. La fin, quelque peu ouverte ne me permet pas de faire mes adieux à ces personnages pour qui j’ai eu de l’affection. Les trois premiers tomes se seraient suffi à eux-même, finalement. Une saga que je recommande rien que pour son univers et ses protagonistes.

Une réflexion sur “Red queen, Tome 4 : War Storm – Victoria Aveyard

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s