Le Royaume Assassiné – Alexandra Christo

La princesse Lira fait partie de la royauté des sirènes, et c’est la plus létale de tous. Elle possède le cœur de dix-sept princes dans sa collection et est vénérée à travers les mers. Jusqu’à ce qu’un coup du sort la force à tuer l’un des siens. Pour punir sa fille, la Reine des Mers transforme Lira en ce qu’elle hait le plus au monde : une humaine. Privée de sa voix, Lira a jusqu’au solstice d’hiver pour délivrer le cœur du Prince Elian de la Reine des Mers, au risque de rester humaine pour toujours.

L’océan est le seul lieu que le Prince Elian considère comme chez lui, même s’il est l’héritier du plus puissant royaume au monde. Chasser les sirènes est davantage pour lui qu’un répugnant passe-temps, c’est sa vocation. Lorsqu’il vient en aide à une femme sur le point de se noyer, elle se révèle être bien plus que son apparence ne le laisse supposer. Elle fait la promesse de l’aider à trouver le moyen de détruire les sirènes pour de bon. Mais peut-il lui faire confiance ? Et à combien de pactes Elian va-t-il devoir consentir pour éliminer le pire ennemi de l’humanité ?

La mer n’est jamais le vrai danger pour nous. Même si elle grouille de sirènes, de requins et de tant de bêtes qui pourraient nous dévorer en quelques secondes. Non, le vrai danger, ce sont les autres. Les gens, l’élément imprévisible. Les traîtres et les menteurs.

Lorsque j’ai découvert la couverture magnifique de ce roman, j’avais hâte de découvrir son histoire qui est une réécriture du conte de La Petite Sirène., mais en beaucoup plus sombre.

Lira est une sirène. On l’appelle «  La dévoreuse des princes ». En effet, sa spécialité est de chasser et tuer les princes qui s’aventurent dans les océans. Sa mère, la Reine des Mers souhaite que Lira devienne encore plus cruelle afin qu’elle puisse, un jour, prendre sa place. Mais Lira a un caractère bien trempé et va désobéir plus d’une fois à sa mère. Cette dernière va la punir de la pire des manières en la transformant en humaine. Lira doit prouver sa cruauté en s’emparant du cœur du prince Ellian. Ce dernier qui est bien plus un pirate qu’un membre de la royauté.

J’ai accroché à l’histoire dès le début. Le récit est très sombre et chargé en hémoglobine. Les sirènes sont aussi magnifiques que dangereuses. Elles ne jurent que par la cruauté et la souffrance de leurs victimes. L’univers des sirènes était très intéressant, mais pas assez développé à mon sens. J’aurais aimé en apprendre davantage sur le fonctionnement des océans. J’avoue cependant avoir été agréablement surprise par le physique de la Reine des Mers qui fait un très gros clin d’œil à Disney.

Lira est une femme courageuse, forte et téméraire. Elle n’hésite pas à tenir tête à sa mère qui est pourtant la Reine des Mers et de surcroît, qui détient des pouvoirs inimaginables. Derrière sa part tueuse se cache une femme prête à tout pour protéger les siens.

Ellian n’a rien d’un prince si ce n’est sa bravoure. Il aime par-dessus tout son navire : le Saad. Il se sent davantage un pirate plutôt qu’un membre de la famille royale. Son rêve est d’éradiquer les sirènes afin de protéger les humains. Les personnages secondaires ne sont pas assez développés pour qu’on s’attache à eux, ce qui est bien dommage.

J’ai passé un bon moment de lecture, mais je reste sur ma faim. En effet, l’univers des sirènes était très intéressant, mais n’a pas été assez développé à mon goût. J’aurais d’ailleurs aimé que la quête dure plus longtemps et soit davantage semée d’embûches. Pour un premier roman, l’auteur a décrit un univers très interessant, j’aurais cependant aimé en apprendre encore plus.

5 réflexions sur “Le Royaume Assassiné – Alexandra Christo

  1. Steven dit :

    Je vois que le fait qu’il s’agisse d’un one-shot t’a posé soucis. J’avoue que j’aurais tellement aimé une saga complète rien que pour la richesse de l’univers que tu as toi aussi ressenti 😉

    Aimé par 1 personne

  2. lasorcieredesmots dit :

    Je ne savais pas que c’était la réécriture de la Petite Sirène. En même temps, je n’avais pas lu le résumé de ce titre, seulement v qu’on parlait beaucoup de lui ^^
    Le fait que ce soit un one-shot ne me gêne pas, toutefois, si c’est pour que l’univers ne soit pas suffisamment développé, c’est dommage.
    Je pense que je le lirai si je tombe dessus 🙂 merci pour cette découverte 🙂

    Aimé par 1 personne

Répondre à lasorcieredesmots Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s