Multiversum, Tome 1 – Leonardo Patrignani

4884756_orig.png

quatrième

Alex vit en Italie, Jenny en Australie. Ils ont 16 ans et sont reliés depuis l’enfance par un dialogue télépathique. Un jour, les deux adolescents se donnent rendez-vous sur la jetée de Melbourne. Alex et Jenny sont là mais ne se voient pas, car ils expérimentent la théorie du Multivers. L’énergie de leur amour leur permettra-t-elle de se rejoindre ?

extrait

– Alors si je comprends bien… j’étais là, elle était là, nous parlions par la pensée, mais nous étions dans deux mondes différents ?
– C’est à peu près ça… Si tu préfères, deux réalités différentes du même monde.
– Et combien crois-tu qu’il en existe ? Il y aurait combien de jetées de Melbourne et de réverbères ?
– D’après ce que je sais moi, il pourrait y avoir un nombre infini de dimensions. Mais on est dans le domaine des hypothèses.
– On est dans le domaine de tes hypothèses, Marco. Cette histoire est absurde. Je pensais être devenu fou, mais maintenant j’ai l’impression que c’est toi qui es fou.
– Plus fou ou moins fou que toi, qui parcours le monde à la recherche de filles imaginaires ?

mon avis

Multiversum m’a d’abord attiré par sa couverture magnifique et mystérieuse. Je savais déjà que cela allait être de la science-fiction et en lisant le résumé je me suis laissée tenter.

On découvre Alex Loria qui vit en Italie, à Milan avec sa mère Valéria et son père Giorgio. Alex est âgé de 16 ans et vit une vie parfaitement normale. Il partage de bons moments avec son ami Marco qui est en fauteuil roulant depuis un grave accident et qui dispose d’une intelligence surprenante pour tout ce qui touche à l’informatique. Cela fait 4 ans qu’Alex communique avec la voix d’une fille qu’il entend dans sa tête. Cette fille, c’est Jenny Graver qui est elle aussi âgée de 16 ans et vit avec ses parents, Clara et Roger en Australie. Alex est persuadé que Jenny existe et décide sur un coup de tête de tout faire pour la rejoindre. L’aventure commence alors lorsque Alex attend Jenny sur le lieu de leur rendez-vous et qu’elle en retour est présente aussi. Mais problème, tous les deux disent être au même endroit mais aucun des deux ne voit l’autre.

J’ai trouvé l’idée de départ très originale, l’histoire mêlant plusieurs dimensions m’a attirée, mais j’avais peur d’être un peu perdu avec tous ces univers différents. J’avoue parfois avoir eu du mal à comprendre dans quelle dimension étaient les personnages. L’écriture de l’auteur est facile à lire, mais un peu longue par moment avec des passages inutiles à mon goût. Quant aux personnages, je les ai trouvés vides, sans émotion. Il doit y avoir une romance entre Alex et Jenny, mais j’ai eu du mal à l’éprouver. La plupart du roman est centré surtout sur Alex et peu sur Jenny et j’ai trouvé cela dommage. J’ai parfois été gêné par les choix de l’auteur qui étaient incohérents avec la réalité, en effet, comment un garçon de 16 ans peut partir pour l’Australie tout seul (sachant qu’il est mineur) et être aidé par son ami Marco qui pirate des comptes en banque facilement et sans se faire prendre ?! De plus les parents d’Alex qui ne font rien… et Jenny qui reproduit la même chose ensuite, c’est un peu gros à mon goût.

Hormis ces gênes, j’ai trouvé l’histoire originale et la fin m’a intriguée. Je ne sais pas encore si je lirai la suite car ce premier tome m’a un peu déçu dans l’ensemble même si la fin donne quand même envie d’en savoir davantage.

ma note

2


lecture-commune

magie litteraire

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s