Captive, Tome 1 : Les nuits de Shéhérazade – Renée Ahdieh

Capture d’écran 2016-05-15 à 09.56.40.JPG

Résumé
Chaque soir,
le jeune calife du Khorassan prend une nouvelle épouse; chaque matin il la fait assassiner. Consciente du terrible sort qui l’attend, Shéhérazade se porte pourtant volontaire : elle est prête à tout pour venger les récentes épousées, et en particulier son amie d’enfance Shiva.

Chaque aube,
est une menace de mort mais la jeune fille échappe jour après
jour à l’exécution en narrant des contes à rallonge au calife.

Chaque jour,
Shéhérazade tisse une stratégie pour tuer celui qui est désormais son époux. Mais ce qui se trame aussi, c’est l’amour qu’elle se met peu à peu à éprouver pour lui…

Extrait Telle est la punition d’un monstre sans coeur: désirer un trésor comme sa vie, l’avoir à portée de main et en même temps savoir, sans l’ombre d’un doute, que jamais il ne le méritera ni le possédera.

Mon avisJe me suis laissée tenter par ce roman aux allures d’Orient avec des décors, des tenues et des musiques envoûtantes.

Shéhérazade se porte volontaire pour épouser Khalid, le roi du Khorassan, autrement dit, le roi des rois. Être la femme du calife est loin d’être de tout repos, en effet, à chaque aube il fait assassiner sa récente épouse. Shéhérazade est consciente du danger. Elle est bien décidée à venger la mort de sa meilleure amie, Shiva. Dès le départ, Shéhérazade opte pour la stratégie de raconter des histoires à rallonge au calife. Mais le danger est bien présent. Comment Shéhérazade évitera-t-elle une mort qui lui est destinée ? Arrivera-t-elle à comprendre le comportement du roi ?

Inspiré des contes des 1001 nuits, j’ai trouvé l’idée de base originale. J’ai cependant vite été déçu par la tournure du récit. Tout d’abord, l’héroïne, Shéhérazade est froide. Je ne l’ai pas trouvé attachante, mais plutôt exaspérante. La cause qu’elle soutien au départ est fondée, le fait de perdre sa meilleure amie est juste horrible, mais finalement je trouve qu’elle pardonne bien trop facilement. Khalid, le roi du Khorassan, est froid comme le marbre et on en apprend trop vite à son sujet. Au final, tout est dit dans ce premier tome ce qui ne me donne pas spécialement envie de continuer la suite, car le mystère a été percé. Concernant les autres personnages, je n’ai pas appris à les connaître plus que ça, ils demeurent au second plan.

Au niveau de l’écriture de l’auteur, je l’ai trouvé trop marquée par les actions des personnages. Certaines descriptions étaient un peu trop poussées pour peu d’importance, hors les sentiments ont été oubliés. À aucun moment je n’ai ressenti d’émotion, que ce soit de la peur, de l’amour ou autres.

Mon avis est mitigé, j’ai apprécié l’idée originale mélangeant contes des 1001 nuits et magie, mais malheureusement l’écriture et surtout les personnages ne m’ont pas charmé. Je ne pense pas continuer la suite de cette série qui pourtant a été appréciée par beaucoup de personnes.

Ma note2.5


8760376

Publicités

8 réflexions sur “Captive, Tome 1 : Les nuits de Shéhérazade – Renée Ahdieh

  1. malecturotheque dit :

    Outch, c’est vraiment dommage, il était tentant, mais ce n’est pas la première fois que je lis/entends un avis négatif au sujet de ce roman… Je passe mon tour cette fois-ci, mais qui sait, s’il est adapté au cinéma, j’irai peut-être le voir, pour avoir un aperçu condensé du récit.

    Aimé par 1 personne

  2. Pingback: Année 2016

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s