Les Décharnés : Une lueur au crépuscule – Paul Clément

20664649_789295664563593_7706761532617903940_n.jpgRésumé

Une journée de juin comme une autre en Provence. Blessé à la cheville, Patrick, un agriculteur de la région, asocial et vieillissant, ne souhaite qu’une chose : se remettre au plus vite pour retrouver la monotonie de sa vie, rythmée par un travail acharné.

Mais le monde bascule dans l’horreur lorsque les automobilistes, coincés dans un embouteillage non loin de chez lui, se transforment soudain en fous assoiffés de sang… de sang humain. S’il veut survivre, Patrick doit non seulement faire face à ces démons qui frappent à sa porte mais aussi à ceux, plus sournois, qui l’assaillent intérieurement. Et si cette petite fille, qu’il prend sous son aile, parvenait à le ramener, lui, vieux loup solitaire, dans le monde des vivants ?

Extrait

Combien de personnes mes récoltes avaient-elles permis de nourrir ? Combien avaient seulement essayé d’imaginer quel homme se cachait derrière ce qu’elles dévoraient ? Probablement aucune. J’étais le chose de ces gens, un père nourricier qu’ils auraient honte de voir, un être désavoué dont la vie n’avait aucun sens. J’aimais mon métier, mais je voyais enfin à quel point il m’avait aliéné. Maintenant que je me battais pour moi, chacun de mes faits et gestes prenait sens. Une seule chose m’importait : survivre. Qu’importe ce qu’il me faudrait faire. Je survivrai.Mon avis

Quel plaisir de découvrir une histoire de zombies écrite par un auteur français qui arrive facilement à nous plonger dans l’horreur.

Patrick est un homme d’un certain âge vivant en Provence dans sa belle maison entourée de ses champs. Il profite d’un repos mérité pour contempler les véhicules regroupés dans un bouchon en face de lui. C’est une journée tout ce qu’il y a de plus normale. Mais le quotidien de Patrick va être chamboulé lorsque toutes les personnes sortent en courant de leurs voitures et se font dévorer sous ses yeux. L’enfer est proche. Patrick est prêt à tout pour survivre et protéger Emma, la petite fille qu’il a sauvée.

J’ai beaucoup aimé la rapidité avec laquelle l’auteur nous plonge directement dans l’angoisse de l’invasion des zombies. On ne perd pas de temps et on découvre avec effroi l’horreur dans lequel le monde est plongé. L’écriture est très descriptrice ce qui m’a permis de plonger dans l’histoire avec facilité.

Au départ, j’ai eu du mal à comprendre les actions de Patrick qui étaient parfois opposées par rapport à ce qu’il avait fait précédemment. Mais l’auteur permet de mieux les comprendre, car son personnage prend lui-même du recul sur ses actes. C’est un réel combat entre notre part d’humanité et la peur de mourir. Les zombies n’ont aucune pitié et l’être humain peut être encore plus cruel.

J’ai beaucoup aimé cette histoire qui m’a permis de m’attacher au personnage de Patrick que j’ai trouvé touchant. Emma est une petite fille attachante et courageuse. L’écriture est descriptive et entraînante. C’est avec plaisir que je découvrirai d’autres romans de cet auteur.Ma note3.5

Publicités

2 réflexions sur “Les Décharnés : Une lueur au crépuscule – Paul Clément

  1. Pingback: Année 2017

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s