Room hate – Penelope Ward

26195904_864744060352086_1463495157129156669_n.jpgRésumé

Justin et Amélia sont amis depuis l’enfance. Ils ont même été amoureux à l’adolescence. Ils ont passé toutes leurs vacances dans la maison de la grand-mère d’Amélia, leurs parents respectifs étant souvent absents.

Quelques années plus tard, ils héritent de la maison. Amélia, qui est institutrice, décide immédiatement d’aller passer ses vacances dans ce lieu qu’elle aime tant. Elle est loin d’imaginer que Justin a eu la même idée. Il débarque un matin avec sa guitare et sa petite amie Jade. C’est là que les choses vont se compliquer et que les incompréhensions du passé vont ressurgir. La cohabitation va s’avérer plus que difficile. 

Extrait

– Les fleurs viennent du supermarché.
– Comment tu le sais ?
– Il n’a pas retiré l’étiquette. Quel naze !
– C’est l’intention qui compte.
– Regarde sur la banquette arrière. Je parie qu’il y a du lait et des oeufs.
– Tu ne devrais pas être au Sandy.
– J’y vais.
– Casse la baraque.
– Méfie-toi du danger. Ou plutôt, ne laisse pas le Danger t’approcher.
– Tu es fou.
– Commande un homard. Au moins, tu ne seras pas sortie avec lui pour rien.
– Bonne soirée, Justin !Mon avis

Je remercie Magali et les Éditions HUGO POCHE de m’avoir permis de lire cette très belle histoire. Un roman qui me faisait de l’œil depuis sa sortie en grand format. Je n’avais pas lu le résumé, car c’est le titre qui m’a interpellé. Celui-ci annonce dès le départ, la couleur. En effet, l’histoire contient de nombreuses émotions et la haine en fait partie.

Amélia et Justin ont grandi ensemble sur la petite île : Aquidneck Island.  Amélia passait ses étés chez sa grand-mère Nana, Justin était leur voisin. Dix ans plus tard, suite au décès de sa grand-mère, Amélia apprend qu’elle hérite de la moitié de la maison avec Justin. Le problème, c’est qu’elle ne lui a plus reparlé depuis le jour où elle a découvert qu’il lui avait menti sur un sujet important. Ils ont tous les deux grandi et construit leur vie. Amélia est institutrice et vient de rompre avec son ex, Adam, qui l’a trompé. Quant à Justin, il travaille pour une entreprise informatique tout en étant toujours autant passionné par la musique depuis son enfance. Il est en couple avec Jade, une jeune et jolie actrice au lancement de sa carrière. Amélia et Justin vont passer l’été ensemble dans la même maison en compagnie de Jade. Malheureusement, l’entente est compromise, car Justin en veut terriblement à Amélia et cette dernière ressent des sentiments pour lui qu’elle n’ose lui avouer.

Dès le début j’ai été agréablement surprise par la tournure des événements. L’auteur a construit son histoire sur une durée réelle. En effet, nos personnages se reprochent mutuellement des choses et d’un autre côté, ils ne peuvent nier leurs sentiments. Et, comme dans la vraie vie, le pardon prend du temps et la confiance se mérite sur la durée. Le rythme du récit alterne différentes périodes de l’histoire, ce qui permet d’un côté de renforcer la fiabilité des échanges entre les personnages et d’un autre côté de suivre leur évolution. Il est vrai que j’aurais aimé avoir des informations entre ces longues périodes d’absence d’interactions, mais cela m’a permis de voir les personnages changer et grandir dans leurs relations.

Amélia est impressionnante. À la fois responsable, bienveillante et déterminée, elle pense d’abord aux bonheurs des autres avant le sien. À plusieurs reprises elle aurait pu avoir ce qu’elle désirait par-dessus tout, mais elle ne l’a pas fait pour ne pas faire souffrir d’autres personnes.

Justin est un homme beau, charmant et drôle. J’ai beaucoup ri face à ses répliques cinglantes. C’est un homme qui a la tête sur les épaules et qui ne veut blesser personne. Il est honnête et bienveillant envers son entourage.

J’ai plusieurs fois soufflé d’énervement à voir ces deux êtres fais l’un pour l’autre se déchirer. Pénélope Ward joue avec nos émotions en nous proposant plusieurs scènes propices au rapprochement qui se solde par un échec (merci les montagnes russes). L’auteur à réussit à me surprendre plus d’une fois sur différents éléments intervenants dans le récit pour chambouler la vie de ses personnages.

Il s’agit d’une romance douce et belle à la fois. Les personnages sont attachants et profonds. J’ai préféré ce roman à Step Brother. Le récit qui s’échelonne sur différentes périodes nous permet de suivre l’évolution de leur relation et de les quitter avec des étoiles pleins les yeux.Ma note4.5


114700-OOXFL2-721


MON JUSTIN

Lucas.jpg

EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

Publicités

3 réflexions sur “Room hate – Penelope Ward

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s