VAMPYRIA, TOME 2 : LA COUR DES MIRACLES – VICTOR DIXEN

Aux yeux de Versailles, Diane de Gastefriche est l’écuyère favorite de Louis XIV l’Immuable, le vampyre suprême qui depuis trois cents ans impose son joug sanglant à la France et à l’Europe. En réalité, elle se nomme Jeanne Froidelac : elle appartient à la Fronde, organisation secrète œuvrant au démantèlement de l’empire du Roy des Ténèbres.

Dans le ventre de Paris apparaît une mystérieuse vampyre renégate, régnant sur une cour souterraine peuplée de goules et d’abominations. Louis charge ses meilleurs écuyers de capturer cette rivale insaisissable et de s’approprier son armée : celle-ci le rendrait plus puissant que jamais. Jeanne parviendra-t-elle à éliminer la Dame des Miracles avant que les autres écuyers la livrent au Roy des Ténèbres ?

Au clair de la lune
Ferme bien ta porte :
Quand tombe la brune
Les vampyres sortent.
Pierrot qui dessaoule
Ils auront sa peau,
Ensuite les goules
Croqueront ses os !

Après avoir eu un coup de cœur pour le tome 1, j’avais hâte de me replonger dans cet univers sombre au côté du Roy des ténèbres.

Nous retrouvons Jeanne qui vit toujours en tant qu’écuyère du Roi au château de Versailles. Cette dernière est prise de sombres cauchemars depuis qu’elle a bu à la gorgée du Roy. C’est alors que ce dernier va recevoir une lettre d’une nouvelle menace. En effet la Dame des miracles sévit au cœur de Paris où elle envoie des goules frapper les roturiers. Elle veut devenir vice-Reyne et elle est prête à tout pour obtenir ce titre. Jeanne va tout faire pour démasquer cette femme afin de l’éliminer car elle représente une trop grande menace pour le combat que mène la Fronde contre l’Immuable.

J’avoue avoir eu du mal au départ avec la coupure de temps entre le moment où l’on quitte Jeanne à la fin du 1er tome et le moment où on la retrouve dans ce second. J’aurais préféré suivre une continuité entre ces 2 romans. J’ai trouvé qu’il y avait des longueurs dans ce second tome. J’ai vu défiler pas mal de pages avant d’enfin retrouver l’action qui m’avait tenue en haleine dans le 1er tome. J’apprécie que l’auteur nous fasse des piqûres de rappel sur le 1er tome, mais par contre, il y avait parfois des répétitions sur la stratégie de Jeanne où les événements qu’elle vit dans cette suite. On découvrait des informations et environ 10 pages plus loin l’héroïne nous narrait de nouveau ce qu’on savait déjà, cela a donc alourdi le récit et fait perdre le rythme.

Jeanne demeure un personnage avec lequel j’ai du mal. Tantôt sûre d’elle, elle est ensuite complètement perdue et devient même fragile. Cependant, je l’ai trouvé quand même beaucoup plus humaine dans cette suite que dans le 1er tome. J’ai beaucoup aimé que l’auteur nous fasse plonger au cœur de Paris, je m’attendais par contre à visiter encore plus de lieux emblématiques.

Malgré certaines longueurs, j’ai passé un très bon moment de lecture. L’histoire est prenante et nous fait découvrir de sombres événements. L’auteur nous laisse des éléments qui nous pousse à la réflexion et nous donne envie d’en savoir plus sur cet univers sombre et passionnant. Je me plongerais dans la suite avec plaisir.


Les chroniques de la fraise

Une réflexion sur “VAMPYRIA, TOME 2 : LA COUR DES MIRACLES – VICTOR DIXEN

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s