AFTER, SAISON 3 – ANNA TODD

Le caractère violent d’Hardin continue de lui jouer des tours : il échappe de peu à l’expulsion de l’université et Tessa est sauvée par Zed d’une terrible vengeance des potes d’Hardin. Pour calmer un peu ce jeu malsain et continuer à exercer le métier qu’elle aime, Tessa décide de partir à Seattle où Hardin la rejoint dès qu’il peut. Leurs sentiments se renforcent et toutes leurs colères s’apaisent quand leurs corps s’unissent. Malgré les prédictions de sa mère, Tessa est convaincue qu’Hardin et elle peuvent réussir là où leurs parents ont échoué. Jalousie et possessivité chez Hardin, désir d’indépendance et d’autonomie chez Tessa, mais un besoin mutuel et passionné d’être ensemble, la saison 3 fera découvrir de nouveaux personnages (père de Tessa), fera changer de décor : Seattle, Angleterre… bref tiendra ses lecteurs en haleine, comme Anna Todd le fait si bien depuis le début.

Il y a une grande différence entre ne pas pouvoir se passer
d’une personne et aimer cette personne.

IL S’AGIT DU 3ÈME TOME DE LA SAGA. LA CHRONIQUE PEUT
DONC CONTENIR DES SPOILERS SUR LE TOME PRÉCÉDENT.

Je suis très en retard sur cette saga et pourtant c’est toujours un vrai plaisir de retrouver Tessa et Hardin, même si parfois, ils m’insupportent.

Tessa fait face à son père qu’elle n’a pas revue depuis qu’elle était enfant. Elle lui propose de venir vivre avec elle et Hardin afin de l’aider et surtout d’essayer de rattraper le temps perdu. Hardin est très méfiant. Tessa a une très belle opportunité qui s’offre à elle à Seattle et souhaite qu’Hardin la suive. Mais ce dernier ne compte pas aller vivre là-bas. Le couple va donc faire de nouveau face à des difficultés de communication, de confiance et de compréhension.

J’ai trouvé ce troisième tome un peu long par moments car les allers-retours sur le sujet de Seattle étaient répétitifs et ne faisaient vraiment pas avancer l’histoire. Cela devenait très lassant. Par ailleurs, j’ai trouvé qu’il y avait encore plus de langage grossier que dans les autres tomes au point que le mot « putain » revenait parfois jusqu’à 5 fois sur une même page ! J’ai également trouvé que l’auteur insistait beaucoup trop sur la marque des tenues de Tessa, à savoir, KJM…

Cette suite ressemble beaucoup à un second tome car on sent que l’histoire commence à avoir un schéma répétitif. Le couple peine à se comprendre. Cependant, j’ai trouvé que Tessa commençait vraiment à ouvrir les yeux sur sa relation avec Hardin et à s’imposer. Hardin, à l’inverse du second tome où je trouvais qu’il faisait des efforts, a régressé. J’ai été très surprise par un revirement de situation que je n’ai pas vue venir. J’ai même eu très peur pour un personnage car les événements ne présageaient rien de bon.

On sent que le couple évolue. Chacun commence à réaliser que leur relation n’est pas saine, même s’il y a beaucoup d’amour. J’ai hâte de continuer de suivre Tessa et Hardin, en espérant qu’ils arriveront à ne plus se détruire.


Fifty-shades-darker

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s