Après – Stephen King

Grandir, c’est parfois affronter les démons qui vous hantent.

Jamie n’est pas un enfant comme les autres : il a le pouvoir de parler avec les morts. Mais si ce don extraordinaire n’a pas de prix, il peut lui coûter cher. C’est ce que Jamie va découvrir lorsqu’une inspectrice de la police de New York lui demande son aide pour traquer un tueur qui menace de frapper… depuis sa tombe.

À moins d’être complètement demeuré, même un gamin a conscience de certaines règles élémentaires. On dit s’il vous plaît et merci, on ne joue pas avec sa zigounette en public, on ne mâche pas la bouche ouverte, et surtout, on évite de causer avec les morts en présence des vivants qui souffrent de leur départ.

Jamie n’est pas un petit garçon comme les autres. Il a la faculté de voir les morts et de leur parler. Malheureusement pour lui, il les voit dans l’état où ils sont après leur mort et certains ne sont pas beaux à voir. Un jour, il va devoir faire face à un homme qui représente un danger pour beaucoup de personnes. Il va s’adresser au mort, et ce dernier est loin de vouloir partir comme les autres. Il va s’accrocher à Jamie et ne va plus le lâcher. Mais cette chose est plus qu’un fantôme, il s’agit d’une entité très mauvaise.

Ce roman fait beaucoup penser au film « Sixième sens » qui m’a beaucoup marqué. Jamie est un petit garçon qui vit seul avec sa mère et essaye de paraître normal malgré son don effrayant. On le suit tout au long de l’histoire et on le voit grandir.

Cette histoire n’est pas du tout effrayante. Elle conviendra parfaitement pour ceux qui veulent découvrir l’auteur sans tomber dans du gore ou du sanglant. Il y a plusieurs allusions à « Ça » avec non seulement le mot prononcé mais également « Les lumières mortes ».

J’ai passé un bon moment de lecture. Il n’y a pas beaucoup d’actions mais on s’attache très vite à Jamie et on a envie de le voir grandir. J’avoue avoir été assez surprise par la plume de l’auteur qui est très différente de ses autres romans. Je trouve cependant qu’il ressemble beaucoup à un mélange du film « Sixième sens » et de « Ça ».

Une réflexion sur “Après – Stephen King

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s