Le portrait de Dorian Gray – Oscar Wilde

808101_orig

quatrième

Par la magie d’un voeu, Dorian Gray conserve la grâce et la beauté de la jeunesse. Seul son portrait vieillira. Le jeune dandy s’adonne alors à toutes les expériences, s’enivre de sensations et recherche les plaisirs secrets et raffinés. « Les folies sont les seules choses qu’on ne regrette jamais », « il faut guérir l’âme par les sens, guérir les sens par l’âme ».

Oscar Wilde voulut libérer l’homme en lui donnant comme modèle l’artiste. Pour se réaliser, il doit rechercher le plaisir et la beauté, sous toutes ses formes, bien ou mal. L’art n’a rien à voir avec la morale. Dans une langue raffinée, l’auteur remet en question la société, le mariage, la morale et l’art. Ses propos sont incisifs et humoristiques. Ce livre scandalisa l’Angleterre victorienne, Oscar Wilde fut mis en prison pour avoir vécu ce qu’il écrivait. Au siècle suivant, Proust, Gide, Montherlant, Malraux ont contribué à la célébrité du génial écrivain.

extrait

– Ainsi tu crois qu’il y a seulement Dieu qui voit les âmes, Basil ? Ecarte le rideau et tu verras la mienne.
Il avait, prononcé ces mots d’une voix dure et cruelle.
– Tu es fou, Dorian, ou tu joues, murmura Hallward en fronçant les sourcils.
– Tu ne veux pas ? Alors, je vais le faire moi-même, dit le jeune homme qui arracha le rideau de sa tringle et le jeta par terre.
Une exclamation d’horreur s’échappa des lèvres du peintre lorsqu’il vit dans la faible lumière le visage hideux qui lui souriait sur la toile. Il y avait quelque chose dans son expression qui le remplit de dégoût et de répugnance. Grands dieux ! C’était le visage de Dorian Gray qu’il regardait ! L’horreur, quelle qu’elle fût, n’avait pas encore entièrement ravagé sa stupéfiante beauté. Il restait encore des reflets d’or dans la chevelure qui s’éclaircissait et un peu de rouge sur la bouche sensuelle. Les yeux bouffis avaient gardé quelque chose de la beauté de leur bleu. Le contour des narines et le modelé du cou n’avaient pas encore perdu complètement la noblesse de leurs courbes. C’était bien Dorian. Mais qui avait peint ce tableau ? Il lui semblait reconnaître son coup de pinceau. Quant au cadre, il était de lui. C’était une idée monstrueuse et pourtant il eut peur. Il prit la chandelle allumée et la tint devant le portrait, Son nom figurait dans le coin gauche, tracé en longues lettres d’un vermillon brillant.

mon avis

Dorian Gray est un jeune homme d’une beauté sans pareil. Basil Hallward fasciné par la beauté de ce jeune homme décide de peindre son portrait afin qu’il reflète et conserve à jamais cette beauté sacrée. Basil peint la plus belle de ses oeuvres et ne voulait pas la montrer car, à ses yeux : « J’y ai mis trop de moi-même ».

Pendant que Basil peignait le portrait de Dorian Gray, celui-ci fit la rencontre d’Henry Wotton, un homme avec une vision de la vie définit à travers diverses citations. Cet homme va montrer à Dorian les joies de la jeunesse, de la beauté et du plaisir. Dorian n’a pas conscience de sa beauté et ne connaît encore rien des plaisirs de la vie. C’est alors qu’Henry va prendre plaisir à les lui faire découvrir et à corrompre son esprit. Henry fait alors comprendre à Dorian que sa jeunesse est comptée et que seul son portrait restera figé avec sa beauté. Dorian va alors nourrir une forte jalousie pour son portrait au point de vendre son âme afin de conserver sa jeunesse : « Si le tableau pouvait changer tandis que je resterais ce que je suis ! ».

Dorian tombe amoureux de Sibyl Vane, une jeune comédienne dont il admire le talent. Il lui promet le mariage. Mais, lorsque celle-ci fait une mauvaise prestation, quelque chose se brise en Dorian qui devient fou de colère et décide de la laisser. Folle de chagrin, Sibyl met fin à ses jours ce qui engendre une colère et une soif de vengeance de la part de son frère. C’est à ce moment que la véritable âme de Dorian se révèle, il se rend compte que son portrait possède un visage de cruauté. Le portrait se désagrège tandis que la beauté de Dorian reste telle quelle. C’est alors que le jeune homme va cacher cette peinture à l’abri des regards pour que personne ne découvre son secret.

J’ai beaucoup aimé le personnage de Dorian Gray, la description de sa beauté m’a permise de me l’imaginer. Au départ c’est un garçon bon qui n’a point de méchanceté en lui. Mais, dès qu’il croise le chemin d’Henry, sa vie va changer et il va devenir un homme cruel en quête d’assouvissement de ses désirs. J’admire l’imagination d’Oscar Wilde pour avoir inventé une histoire aussi bluffante. J’ai aussi apprécié son écriture facile à lire et peignant la société à l’époque. Son histoire est riche en citations qui nous font réfléchir sur la vie. C’est un classique incontournable que j’ai adoré découvrir.

ma note

4

Publicités

Une réflexion sur “Le portrait de Dorian Gray – Oscar Wilde

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s