Carrie – Stephen King

6945527_orig

quatrième

Carrie White, dix-sept ans, solitaire, timide et pas vraiment jolie, vit un calvaire : elle est victime du fanatisme religieux de sa mère et des moqueries incessantes de ses camarades de classe. Sans compter ce don, cet étrange pouvoir de déplacer les objets à distance, bien qu’elle le maîtrise encore avec difficulté… Un jour, cependant, la chance paraît lui sourire. Tommy Ross, le seul garçon qui semble la comprendre et l’aimer, l’invite au bal de printemps de l’école. Une marque d’attention qu’elle n’aurait jamais espérée, et peut-être même le signe d’un renouveau…

extrait

Personne ne fut réellement surpris lorsque se produisit la chose ; non pas moins au niveau du subconscient où s’engendrent et se développent les notions sauvages, primitives. En surface, toutes les filles présentes dans la salle de douche furent sidérées, surexcitées , confondues ou simplement enchantées que cette garce de White ait une fois de plus pris plein les gencives. Certaines d’entre-elles manifestèrent peut-être leur surprise était feinte. Carrie était la compagne de la classe de plusieurs d’entres elles depuis la neuvième classe et la chose s’était développée depuis ce temps-la, développée lentement, immuablement, selon toutes les lois qui gouvernent la nature humaine, développée avec la précision d’une réaction en chaîne approchant de la masse critique.

mon avis

Carrie White âgée de dix-sept ans vit avec sa mère, une religieuse fanatique. Carrie est le bouc émissaire de sa classe, elle subit chaque jour depuis des années les moqueries des filles de sa classe. Un jour, Carrie prend une douche dans les vestiaires des filles et se rend compte qu’elle saigne, elle a ses règles mais sa mère étant une fanatique ne lui en avait jamais parlé. Carrie prise de panique est pensant qu’elle va mourir appel au secours et demande de l’aide à Christine (Chris) Hargensen, Susan (Sue) Snell et leur bande de copines. Mais celles-ci ne vont pas l’aider, bien au contraire, elles vont se moquer d’elle. C’est alors que Madame Deschamps intervient pour aider Carrie et la rassure sur le fait qu’avoir ses règles est tout à fait normale et qu’elle ne risque rien. Carrie va en vouloir à sa mère de ne pas l’avoir prévenu de cet événement naturel à l’adolescence. À partir de ce moment-là, Carrie va se rendre compte qu’elle a un don, elle est Télécinétique, c’est-à-dire qu’elle peut déplacer les objets par la pensée.

On découvre au fil des pages l’horreur des moqueries que subit Carrie, mais pas que, en effet, sa mère est une femme horrible qui la maltraite et l’isole dans la religion. Carrie doit prier sans arrêt pour ses pêchers alors qu’elle n’en commet aucun. Pour se faire pardonner de s’être moqué d’elle, Sue décide de demander à son petit ami Tommy Ross d’emmener Carrie au Bal afin de lui permettre de s’amuser. C’est durant ce fameux bal que Chris et sa bande vont commettre la moquerie de trop et vont pousser Carrie à exploiter son don de télékinésie au maximum. Ce sera le bal le plus macabre que connaîtra la ville de Chamberlain.

J’adore toujours autant l’écriture de Stephen King. La description des lieux, des personnages et des événements nous permet de plonger dans l’ambiance terrifiante de l’histoire. J’ai eu énormément d’empathie pour Carrie qui est une pauvre fille vivant un enfer au quotidien. J’ai détesté Chris et sa bande et je n’arrivais pas à comprendre pourquoi elles s’acharnaient autant sur cette pauvre Carrie. C’est une lecture qui en soi n’est pas effrayante mais très originale et distrayante. J’ai adoré ce livre et je le relirai avec plaisir.

ma note

4

Publicités

Une réflexion sur “Carrie – Stephen King

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s