The book of Ivy, Tome 1 – Amy Engel

Capture d’écran 2015-11-27 à 22.51.52.jpg

quatrième

Voilà cinquante ans qu’une guerre nucléaire a décimé la population mondiale. Un groupe de survivants d’une dizaine de milliers de personnes a fini par se former, et ce qui reste des États-Unis d’Amérique s’est choisi un président. Mais des deux familles qui se sont affrontées pour obtenir le pouvoir, la mienne a perdu. Aujourd’hui, les fils et les filles des adversaires d’autrefois sont contraints de s’épouser, chaque année, lors d’une cérémonie censée assurer l’unité du peuple.

J’ai seize ans cette année, et mon tour est venu. Je m’appelle Ivy Westfall, et je n’ai qu’une seule et unique mission dans la vie : tuer le garçon qu’on me destine, Bishop, le fils du président. Depuis ma plus tendre enfance, je me prépare pour ce moment. Peu importent mes sentiments, mes désirs, mes doutes. Les espoirs de toute une communauté reposent sur moi. Le temps de la rébellion approche…

Bishop doit mourir. Et je serai celle qui le tuera.

extrait

-« En fait, mon jeu préféré c’était Action ou Vérité » finit par dire Bishop.
– » C’est quoi ? « demandé-je. J’avale une petite gorgée de mon verre d’eau posé sur la table pour m’éclaircir la gorge.
–  » Tu n’as jamais joué à Action ou Vérité ? » Les sourcils de Bishop sont menacés de disparaitre dans ses cheveux.
–  » Je n’ai jamais joué à grand-chose » l’informé-je. « Ma famille n’était pas vraiment du genre branchée jeux ».
– « C’est facile » dit Bishop.  » Si c’est ton tour, tu dis si tu veux Action ou vérité. Si tu choisis Action, alors je te donne un gage et tu dois le faire sinon tu perds. Si tu choisis Vérité, je te pose une question et tu dois y répondre honnêtement ou tu perds. » Il me fait son sourire en coin, ses yeux pétillent.
 » Tu veux jouer ? »

mon avis

J’ai vraiment bien fait de me lancer dans cette lecture à cette période. Que dire sur cette histoire mise à part qu’elle est émotionnellement palpitante.

C’est l’histoire d’Ivy Westfall, jeune femme de seize ans, vivant avec son père et sa grande soeur Callie. Ivy a toujours été élevée avec une certaine autorité. Son père et sa soeur l’ont formé mentalement à une mission qui changera à jamais l’avenir de leur famille. En effet, chaque année des filles et des garçons adversaires sont destinés à des mariages arrangés afin de maintenir la paix, car la ville forme deux clans. Cette année, Ivy va devoir se marier à un ennemi, et cet ennemi est le fils du Président Lattimer. Bishop, dix-huit ans, va devenir son mari et elle devra le tuer afin que son père reprenne le pouvoir. Comment concevoir que des jeunes adolescents soient forcés de se marier et d’enfanter pour maintenir la paix ? Comment rester discrète dans une mission où Ivy est cernée par l’ennemi ? Et surtout comment faire pour maintenir une certaine distance afin de n’éprouver aucun sentiment ? Ivy va apprendre à connaître Bishop, sa personnalité, ses passions et surtout sa gentillesse. Que faire lorsque l’on est tiraillé entre son devoir et ce qu’on pense être bon  ?

Cette dystopie plante le décor dès les premières pages, car on assiste à la cérémonie de mariage d’Ivy ainsi que tous les autres prétendants et prétendantes. On découvre une jeune femme peu sûre d’elle, douce et effrayée à l’idée de se retrouver face à un homme qui est son ennemi, mais au fur et à mesure des pages, on découvre une Ivy forte et battante. Bishop est un personnage très charismatique, à la fois doux, bienveillant, patient et très charmeur. À l’inverse, j’ai dès le début détesté le père et surtout Callie, la soeur d’Ivy. Ce sont des personnes égoïstes qui n’hésitent pas à rabaisser Ivy et à la manipuler pour qu’elle fasse ce qu’ils veulent.

C’est le premier livre que je lis d’Amy Engel et je dois dire que sa plume est enivrante. Elle nous transporte avec facilité aux côtés d’Ivy et de Bishop et on prend plaisir à voir évoluer leur relation. J’ai passé un superbe moment de lecture et lirai la suite avec impatience.

ma note

5


lecture-commune

Les lecture de Marion

avis partenaires

la république des livres , reading library , les chroniques de la fraise

Publicités

11 réflexions sur “The book of Ivy, Tome 1 – Amy Engel

  1. Pingback: Année 2015 |
  2. Fifty Shades Darker dit :

    Coucou,
    Ce genre d’histoire genre, c’est à double tranchant soit j’adore, soit je n’aime vraiment pas ^^ Faudrait que j’essaye, l’histoire et les personnages n’ont pas l’air mal comme tu en parles 🙂
    Super chronique
    Hâte d’avoir ton avis sur le monde de Narnia aussi :p Tu vas faire en une fois ou à chaque tome ? Comme tu as l’intégrale.
    Bisous & Bonne semaine ♥

    PS: je sais pas si tu as vu, mais comme tu as pas répondu, je me répète, j’ai changé de mode de Newsletter, donc si tu veux être prévenu n’hésite pas à te réinscrire
    PS2: j’avais un truc à dire, mais je m’en rappelle plus ^^ Bref, je reviendrais si cela me revient ^^ #FilleHSEnFinDeWeek-End

    J'aime

  3. Fifty Shades Darker dit :

    Re,
    Ne me tue pas ^^ J’ai retrouvé mon PS2. bref, est-ce que on mets – malgré que tu es pas lu l’ingrale – nos avis en commun – les liens – Contes des Royaumes de Sarah Pinborough ?
    Désolé encore pour deux commentaires :p
    Bisous ♥

    J'aime

  4. Pingback: Concours 1 an |

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s