DEADPOOL : Il faut soigner le soldat Wilson – Duane Swierczynski / Jason Pearson

Capture d’écran 2016-06-26 à 13.56.09.jpg

Résumé
Découvrez les origines de Deadpool et de l’équipe de mercenaires dont il faisait partie avec Bullseye, Silver Sable et Domino. Devant une commission spéciale du Sénat des États-Unis, Wade Wilson devra raconter tout le vérité et rien que la vérité sur un massacre perpétré au Mexique. A moins que… Au programme de cet album, Il faut soigner le soldat Wilson, un récit complet mené tambour battant par le romancier Duane Swierczynski (The Punisher) et le dessinateur Jason Pearson (Body Bags)

Extrait

13521800_10210168603594313_2095519659_n-side.jpg

Mon avis

Depuis que le film DEADPOOL est sorti, ce personnage est devenu une obsession pour moi. Je ne suis pas une adepte des héros même si j’apprécie fortement Spider Man. Après avoir vu le film DEADPOOL je ne voulais qu’une chose, découvrir des Comics qui le mettaient en scène et c’est chose faite. Je n’y connais rien en Comics et j’ai ouvert l’ouvrage avec appréhension, car j’avais peur que les graphismes ne me plaisent pas. J’ai recherché des titres de Comics pour être sûre de découvrir le personnage dans un ordre précis et c’est : Il faut sauver le soldat Wilson qui était recommandé pour s’imprégner de DEADPOOL.

L’histoire nous dévoile comment le personnage de Wade Wilson qui est devenu DEADPOOL a combattu avec trois autres héros (Bullseye, Silver Sable et Domino) durant un massacre à Sinaloa au Mexique. DEADPOOL va devoir raconter les faits et justifier ses actes devant le Sénat des États-Unis. La vérité est difficile à entendre surtout quand elle est différente d’une personne à une autre.

Ce que j’apprécie chez DEADPOOL c’est son côté anti-héros qui s’amuse avec des répliques qui nous sont adressés tout particulièrement en tant que lecteurs. DEADPOOL est conscient qu’il est un personnage de Comics et il en joue. L’histoire en elle-même est quelque peu bancale, mélangeant passé et présent et je dois avouer ne pas avoir été emballée par l’histoire.

Cependant, j’ai adoré le graphisme avec des couleurs flash qui donnent vie aux personnages. DEADPOOL est très drôle et j’ai apprécié le découvrir dans ce Comics.

Ma note3.5

Publicités

6 réflexions sur “DEADPOOL : Il faut soigner le soldat Wilson – Duane Swierczynski / Jason Pearson

  1. Pingback: Année 2016
  2. Undomiel dit :

    Je ne suis pas une grande fan du film, je ne comprend pas trop tout l’engouement qu’il peut y avoir autour… Enfaite je trouve que l’histoire n’est pas originale et plutôt prévisible (comme souvent quand c’est un super héro ^^). Par contre, c’est vrai que j’ai été contente de découvrir Deadpool qui est un héro assez spécial. Et je trouve que c’est un rôle qui va super bien à ryan reynolds 🙂

    En tout cas, je ne lirais pas ce comic… J’appréhende un peu de me lancer dans les comics et je dois avouer que si j’en lis un jour se serait plus Spider man ou Wolverine ^^

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s