Harley Quinn (Renaissance), Tome 1 : Complètement marteau – Amanda Conner / Jimmy Palmiotti

104772378_576102013050982_712296553315500615_nRésumé

L’ancienne psychiatre Harleen Quinzel n’est pas le genre de femme à se satisfaire d’une vie convenable et tranquille. Elle fuit la routine comme la peste et cherche par tous les moyens à faire de sa vie une aventure. Sa toute fraîche installation à Coney Island est donc l’occasion rêvée d’en commencer un nouveau chapitre ! Avec son entrée fracassante dans l’équipe locale de roller derby, l’approche de la Saint-Valentin et la découverte d’un contrat mis sur sa tête, la pétillante Harley Quinn aura beaucoup à faire.

Extrait

HARLEY_QUINN_T1-10-sideMon avis

Je ne suis pas une fan des films MARVEL et encore moins de l’univers des super héros. Par contre, j’aime énormément Spider-Man ainsi que Deadpool. J’ai découvert depuis peu en lisant MAD LOVE la célèbre Harley Quinn et je l’adore. Je compte lire d’autres comics sur elle ainsi que sur Poison Ivy, BatGirl et Cat Woman.

Dans ce comics nous suivons les aventures d’Harley Quinn après sa séparation avec le Joker. Cette femme est toujours fidèle à elle-même. À la fois frivole, instable, délurée et psychopathe, elle n’en demeure pas moins attachante. Harley va hériter d’un bâtiment entier où elle pense avoir enfin trouvé son chez soi. Malheureusement pour elle, sa tête est mise à prix et elle va devoir se défendre contre de nombreux criminels qui veulent l’exterminer. Elle peut compter sur ses locataires ainsi que son amie Poison Ivy pour démasquer qui est l’auteur de ses mises à prix.

Harley Quinn est toujours autant folle. Ce que j’aime le plus chez elle c’est sa façon de rester entière. Elle aime les animaux et veut les protéger. Elle agit comme elle pense sans se poser un milliard de question. Elle est totalement libre. Même si elle garde une image de sociopathe, elle peut se montrer bienveillante envers les autres.

Le prologue nous montre plusieurs styles de dessin représentant l’univers d’Harley Quinn. Le personnage s’adresse aux dessinateurs pour avoir le physique qu’elle veut. J’ai trouvé l’idée amusante, mais un peu longue.

Ce comics comporte de nombreuses histoires sur Harley, mais également des informations complémentaires à la fin sur comment Harleen Quinzel est devenue la célèbre Harley Quinn. Les planches sont magnifiques. Des couleurs pétantes et des rebondissements à chaque page. J’ai adoré l’apparition de Poison Ivy qui me donne encore plus envie de découvrir ce personnage. Harley Quinn est un personnage que j’adore.Ma note4.5

4 réflexions sur “Harley Quinn (Renaissance), Tome 1 : Complètement marteau – Amanda Conner / Jimmy Palmiotti

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s