Le Chuchoteur, Tome 1 – Donato Carrisi

Capture d’écran 2016-07-13 à 12.55.55.jpgRésumé

Cinq petites filles ont disparu.
Cinq petites fosses ont été creusées dans la clairière.
Au fond de chacune, un petit bras, le gauche.

Depuis qu’ils enquêtent sur les rapts des fillettes, le criminologue Goran Gavila et son équipe d agents spéciaux ont l impression d être manipulés.  Chaque découverte macabre, chaque indice les mènent à des assassins différents.  La découverte d un sixième bras, dans la clairière, appartenant à une victime inconnue, les convainc  d’appeler en renfort Mila Vasquez, experte dans les affaires d enlèvement.  Dans le huis clos d un appartement spartiate converti en QG, Gavila et ses agents vont échafauder une théorie à laquelle nul ne veut croire : tous les meurtres sont liés, le vrai coupable est ailleurs.

Quand on tue des enfants, Dieu se tait, et le diable murmure…

Extrait
L’instinct de tuer est en chacun de nous. Mais grâce au ciel, nous sommes aussi dotés d’un dispositif qui nous permet de le garder sous contrôle, de l’inhiber. Cependant, il existe toujours un point de rupture.

Nous fréquentons des gens dont nous pensons tout connaître,
mais en fait nous ne savons rien d’eux…

Mon avis

Quand on lit un livre tel que Le Chuchoteur de Donato Carrisi on se prend une claque à la fin de l’histoire et ce fut mon cas.

On plonge dans le récit avec un début des plus macabres, en effet, des enquêteurs découvrent 6 bras gauches de fillettes. Les 5 premiers ont été coupés alors que les fillettes étaient déjà mortes, mais le sixième semble avoir été coupé alors que l’enfant était encore en vie. Les enquêteurs vont être happés tout comme le lecteur par une suite de faits des plus étranges et de plus en plus gores. Il semblerait qu’un psychopathe se plaît à utiliser les corps des fillettes pour les déposer sur des lieux témoins de choses malsaines et horribles.

Le lecteur suit les investigations et les raisonnements des enquêteurs spéciaux et se sent intégré à la bande. On essaye de trouver les liens entre les différentes affaires et de les résoudre par nos analyses. Mais il se trouve que Donato Carrisi a une imagination plus que débordante. Il réussit à faire de son roman une succession d’autres histoires qui viennent se mêler parfaitement au récit.

Le suspense est à son apogée et l’auteur maitrise à la perfection le langage de la police criminelle. Il nous apprend de nombreuses choses sur les différents comportements des criminels. La fin est une apothéose et j’ai été scotchée par l’intrigue jusqu’au bout. Un très grand thriller que j’ai adoré découvrir et je lirai sa suite avec impatience. Et n’oublions pas : Quand le diable murmure, Dieu se tait.

Ma note4.5

Publicités

5 réflexions sur “Le Chuchoteur, Tome 1 – Donato Carrisi

  1. Pingback: Année 2016

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s