Phobos, Tome 1 : Les éphémères – Victor Dixen

3978852_orig.png

quatrième

Six prétendantes.
Six prétendants.
Six minutes pour se rencontrer.
L’éternité pour s’aimer.

Ils sont six filles et six garçons, dans les deux compartiments séparés d’un même vaisseau spatial. Ils ont six minutes chaque semaine pour se séduire et se choisir, sous l’œil des caméras embarquées. Ils sont les prétendants du programme Genesis, l’émission de speed-dating la plus folle de l’Histoire, destinée à créer la première colonie humaine sur Mars.

Elle veut trouver l’amour avec un grand A.
Léonor, orpheline de dix-huit ans, est l’une des six élues.
Elle a signé pour la gloire.
Elle a signé pour l’amour.
Elle a signé pour un aller sans retour…
Même si le rêve vire au cauchemar, il est trop tard pour regretter.

extrait

Il n’y a que la mort qui soit simple, et éternelle. Parce que tu vois, la vie, c’est compliqué, et c’est terriblement court. On a l’impression qu’on a tout le temps devant soi, mais en réalité c’est comme une séance de speed-dating : à peine entré dans la bulle, c’est déjà le moment de dégager.

mon avis

J’avais réservé mon billet pour Mars bien avant de détenir ce magnifique livre entre mes mains. En effet, dès l’annonce de sa sortie, je me suis jetée sur le résumé que j’ai dévoré des yeux avec excitation.

C’est l’histoire de six filles et de six garçons qui sont seuls au monde. Pas de famille, un passé qu’ils souhaitent effacer, un défaut qu’ils veulent dissimuler, un avenir qu’ils espèrent trouver. Parmi ces douze jeunes âgés de 17 à 18 ans, il y a Leonor. Grande, belle, intelligente a la chevelure de feu dont la couleur reflète celle de la planète Mars. C’est une “machine à certitudes“, elle participe à ce projet GENESIS dans l’espoir de vivre une vie meilleure et écrire sa propre histoire. J’ai beaucoup aimé cette héroïne qui est forte et qui a dû surmonter un passé horrible.

Pourquoi avoir mis au point ce projet Genesis ? Tout simplement pour peupler la planète Mars grâce à 6 couples, jeunes, naïfs et ayant soif d’aventures. Rien de plus simple que de faire passer un message de propagande tel que “Vous voulez participer à la genèse d’un nouveau monde ? Écrivez la plus belle histoire d’amour de tous les temps : la vôtre !“. C’est un aller simple sans possibilités de retour. Ce projet est diffusé sur terre afin que tout le monde puisse suivre les aventures de ces 12 jeunes en quête de l’espace. Mais qui sont ces personnes ayant créé ce projet ? C’est tout simplement la Nasa ayant été rachetée par Atlas Capital, dirigé par Gordon Lock et la présentatrice de l’émission de téléréalités Serena McBee. Les 6 filles et 6 garçons disposent d’une année accompagnés de tuteurs pour apprendre tout ce qu’il y a à savoir sur Mars, sur la manière de piloter une fusée et tout simplement d’apprendre à vivre sur une autre planète.

C’est une histoire folle, on est propulsé telle une fusée dans cette aventure à la fois palpitante et surprenante. L’originalité dont fait preuve Victor Dixen est superbe, le fait de décider que ces 6 filles et ces 6 garçons ne disposent que de 6 minutes pour faire connaissance et ainsi trouver le grand amour est à la fois horrible mais excitant. Plus un(e) candidat(e) plaît au public et plu il/elle pourra recevoir de l’argent dans son trousseau, lui permettant une fois l’atterrissage sur Mars d’acheter le meilleur nid d’amour avec son/sa partenaire pour la vie. C’est un aller simple sans retour, ils ont signé, ils se sont engagés et ils ne peuvent plus reculer.

J’ai beaucoup apprécié le fait que l’on découvre aussi bien l’héroïne que toutes les autres candidates à ce projet. On aperçoit aussi l’envers du décor, c’est-à-dire ce qui se passe sur terre, dans le QG de la Nasa. On découvre tous les secrets liés à cette expérience et les points noirs qui ne manquent pas d’apparaître au fil de notre lecture. Ce livre est une énigme dont on apprécie découvrir les secrets tout au long de notre aventure en compagnie de nos prétendantes et prétendants.

J’ai eu un énorme coup de coeur pour ce livre dont la fin nous laisse un goût de suspense horrible et une seule envie : connaître la suite immédiatement. C’est une torture de devoir attendre novembre pour découvrir la suite. L’écriture de Victor Dixen se dévore comme du chocolat, on apprécie les moindres mots, les idées qu’ils nous dévoilent et l’intrigue tout simplement géniale.

Un livre qui est pour le moment mon plus gros coup de coeur de cette année.

ma note

5

avis partenaires

fifty shades darker , les chroniques de la fraise

Publicités

Une réflexion sur “Phobos, Tome 1 : Les éphémères – Victor Dixen

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s